Site personnel de Richard Stallman.

http://stallman.org

Pour les commentaires politiques actuels, voir les notes politiques ("the political notes").

La Biographie de RMS ("RMS' Bio") | Le projet GNU ("The GNU Project")


Pourquoi il est important de ne pas avoir d'enfant.

-- Richard Stallman

Septembre 2012

Traduction du texte: Why it is important not to have children.

J'ai décidé de ne pas avoir d'enfant. Quand j'étais jeune, ma famille était pleine de tensions et de colère, et j'ai remarqué que beaucoup d'autres familles l'étaient aussi. Une telle vie de famille n'était pas du tout attirante. Plus tard, j'ai souvent vu des parents reprocher à leurs enfants de jouer avec moi, voire dans les alentours, supposant que cela me gênerait — sans attendre de voir si je désapprouvais. Réprimander ces enfants était devenu habituel, un réflexe automatique. De voir cela me rendit triste pour eux, mais je savais que j'aurais été pareil en tant que parent. Je n'aurais pas été capable de faire face à un bébé pleurant régulièrement sans m'énerver et sans me fâcher.

Bien sûr, plein de gens se disent, "Cela arrive aux autres, mais je vaux mieux que ça; J'y arriverai." Évidemment, la plupart se trompent. Je n'ai pas supposé que je réussirai sdans les relations humaines là où la plupart des gens échouent.

La plupart des pères aux États-Unis doivent travailler très dur pour avoir de l'argent pour leurs enfants. Je n'ai pas voulu d'une vie à courir sans cesse sur un tapis roulant, faisant tout ce que ceux qui possèdent l'argent me diraient de faire.

Une grande partie des parents américains finissent par divorcer, puis ils voient très peu les enfants pour qui ils passent le plus clair de leur temps à trimer pour de l'argent. Quelle vie futile! Mais même ceux qui ne sont pas encore divorcés voient très peu leurs enfants, parce qu'ils sont trop occupés au travail.

Je suis convaincu que j'ai pris une sage décision personnelle en évitant ceci. Mais je n'ai pas été le seul qui en ai bénéficié. Tout le monde en a bénéficié. Ne pas avoir d'enfant est une contribution importante pour l'humanité. Ma décision réduira probablement la démographie de 5 à 10 personnes en 2050.

La surpopulation est un danger phénoménal pour la civilisation et l'écosystème. Cela rend plus grand chaque problème écologique causé par l'humanité. La croissance démographique à ralenti mais ne s'est pas arrêté. La prédiction est de 2 ou 3 milliards de personnes en plus vers 2050, et on ne sait pas comment trouver à manger et à boire pour tous ces gens. La croissance démographique augmente aussi la difficulté de freiner le réchauffement climatique.

Ainsi, la décision d'avoir ou de ne pas avoir des enfants est, pour la plupart des gens, la décision la plus importante de leur vie concernant leur impact sur l'empreinte que laissera l'humanité sur la planète. (Nina Paley l'a dit de manière graphique.)

Ma décision a été une contribution et m'a permis de faire une seconde contribution: lancer GNU et le mouvement pour le logiciel libre. Sans personne à charge, j'ai pu me consacrer à ce qui me semblait bon plutôt qu'à n'importe quoi d'autre que quelqu'un aurait voulu me faire faire contre de l'argent. Si vous lisez cette page, c'est parce que cette décision m'a permis d'apporter des contributions appréciées à l'humanité.

Je vous conseille donc de faire comme moi, et de ne pas avoir d'enfant. Je ne souhaite pas que personne n'aie plus d'enfants; Je ne veux pas que l'humanité disparaisse. Mais il n'y pas de risque que cela arrive; pour tous ceux que je peux espérer influencer, cette influence est une bonne chose.

Certain émettent l'argument absurde que le déclin de la population est un réel danger. Dans 50 ans, disent-ils, tout le monde aura une vie confortable, et aura donc très peu d'enfants (comme la tendance le montre dans les pays développés de nos jours), et la population pourrait décliner. Si cela durait pendant un millénaire, l'humanité pourrait disparaître. Est-ce une réelle possibilité ?

Premièrement, cela ne tient pas compte de l'immense désastre vers lequel conduisent le réchauffement climatique et la destruction de la nature. D'ici à 30 ans, de grandes parties de l'humanité auront probablement des difficultés à obtenir à boire et à manger, sans parler de contraception. Il est peu probable que nous fournissions à la plupart de l'humanité une qualité de vie décente "à l'européenne" avec la population mondiale actuelle. Alors il y a peu de chances que, dans ce monde, la population diminue grâce au fait que tout le monde vive dans le confort.

Supposons que nous évitions le désastre et que nous éliminions la pauvreté, 50 ans plus tard nous pourrions atteindre un stade où tout le monde préfère une toute petite famille. Cependant, pendant les 50 années suivantes, nous aurons probablement augmenté l'espérance de vie de plusieurs décennies, voire de plusieurs siècles. Cela signifie qu'un tout petit nombre de naissances par an et par adulte serait suffisant pour maintenir une population stable. Le danger de surpopulation pourrait même revenir.

Le premier défi est d'éviter le désastre. Ne pas avoir d'enfant aidera, et cela vous laissera libre de faire quelque chose d'autre qui aidera aussi.

Copyright 2012 Richard Stallman Publié sous la licence Creative Commons Attribution Non-derivées 3.0

Traduction : Richard Stallman / Denis Flouriot